crinoline

crinoline [ krinɔlin ] n. f.
• 1829; it. crinolino, de crino « crin » et lino « lin »
1Vx Étoffe à trame de crin.
2Par ext. (1856) Armature de baleines et de cercles d'acier flexibles, que les femmes portaient sous leur jupe pour la faire bouffer. panier. Robe à crinoline. Les femmes « imitant toutes, à l'envi, l'impératrice Eugénie [...] balançant leurs crinolines énormes » (France).

crinoline nom féminin (italien crinolino, de crino, crin, et lino, lin) Étoffe de crin employée à divers usages, particulièrement dans le costume féminin. Vaste jupon dont l'ampleur est maintenue par des cercles d'acier ou de baleine. (Les crinolines furent utilisées de 1845 à 1869, puis firent place aux tournures.)

crinoline
n. f.
d1./d Jupon bouffant maintenu par une cage de lames d'acier et des baleines, à la mode en France au Second Empire. Robes à crinoline.
d2./d TECH échelle à crinoline: échelle de secours munie d'arceaux servant de garde-corps.

⇒CRINOLINE, subst. fém.
A.— Étoffe à chaîne de lin et à trame de crin utilisée pour la tapisserie et l'habillement. Col, jupon de crinoline. Ces affreuses et frauduleuses sous-jupes en crinoline (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 50).
B.— P. méton.
1. Vaste jupon bouffant, primitivement en étoffe de crin, garni d'abord dans le bas de lames souples et de baleines, puis constitué par des cerceaux métalliques reliés entre eux par des rubans de toile sur lesquels le tissu était cousu. Jupe, robe à crinoline. Ce qui est embêtant, dans tout cela, c'est que j'ai un des cerceaux de ma crinoline qui s'est rompu (HUYSMANS, Sœurs Vatard, 1879, p. 154). Une vieille dame en robe feuille morte à volants, que gonflait une crinoline majestueuse, s'approcha de nous (A. FRANCE, Vie fleur, 1922, p. 328).
2. P. ext. Robe ample et bouffante. Sur des bancs, des dames en crinoline et en cachemire (MORAND, New York, 1930, p. 70).
3. P. méton. Personne portant une crinoline. Vous ne pouvez rien imaginer de plus drôle qu'une crinoline entrant dans une gondole (MÉRIMÉE, Lettres ctesse de Montijo, t. 2, 1870, p. 119) :
Que de fois on m'avait conté cette histoire! Les soldats en bleu sombre autour de la crinoline indignée, le drapeau tendu en travers de la rue, l'officier à barbe discutant avec la dame rebelle, cette scène était pour moi une des plus importantes de toute la guerre de Sécession.
GREEN, Journal, 1932, p. 91.
Spéc., arg. Dame de cartes à jouer, vêtue d'une robe ballonnée (d'apr. CARABELLI, [Lang. pop.]; FRANCE 1907).
Rem. Lar. 20e et QUILLET 1965 attestent affût à crinoline, désignant l'affût de pièces d'artillerie légère (placé en abord sur le pont, sur la passerelle ou la tourelle d'un navire), en raison de la forme évasée de sa sellette rappelant vaguement la forme d'une crinoline.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1. 1829 « étoffe de crin et de lin » (Journal des Dames et des Modes, 15 août, p. 360 d'apr. Greimas ds Fr. mod. t. 17, p. 288); 2. 1848 « jupon rigide et bouffant servant à soutenir la jupe » (FLAUB., Champs et grèves, p. 381). Empr. à l'ital. crinolino, attesté aux sens 1 et 2 dans la 1re moitié du XIXe s. (Carena ds BATT.), composé de crino (crin) et lino (lin). Fréq. abs. littér. :56. Bbg. HOPE 1971, p. 444. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 217.

crinoline [kʀinɔlin] n. f.
ÉTYM. 1829; ital. crinolino, de crino « crin », et lino « lin ».
1 Vx. Étoffe à trame de crin.
tableau Noms et types de tissus.
2 (1848). Anciennt. Jupon fait de cette étoffe pour soutenir la robe. Spécialt. Jupe de dessous, garnie de baleines et de cercles d'acier flexibles, que les femmes portaient pour faire bouffer les robes. Bouffante, panier. || Robes à crinoline.
1 (…) les femmes (…) imitant toutes, à l'envi, l'impératrice Eugénie (…) balançant leurs crinolines énormes qui nous semblent aujourd'hui burlesques (…)
France, la Vie en fleur, XXV, p. 279.
2 Ces gens, qui aujourd'hui sont authentiquement des fantômes, se tiennent devant nous, comme leurs revenants pourraient le faire, vêtus de spectrales redingotes et de fantomales crinolines.
M. Yourcenar, Archives du Nord, p. 196.
Par métonymie. Femme portant une crinoline (→ Jupe, jupon).
3 Vous ne pouvez rien imaginer de plus drôle qu'une crinoline entrant dans une gondole.
Mérimée, Lettres à la Comtesse de Montijo, 1870, in T. L. F.
3 Mar. || Affût à crinoline : affût de pièce d'artillerie légère.Techn. « Armature à arceaux pour assurer la sécurité sur les échelles verticales » (Banque des mots, no 9, p. 55).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • crinoline — 1830, from Fr. crinoline hair cloth (19c.), from It. crinolino, from crino horsehair (from L. crinis hair ) + lino flax, thread, from L. linum (see LINEN (Cf. linen)). So called from the warp and woof fibers of the original mixture …   Etymology dictionary

  • Crinoline — Crin o*line (kr?n ? l?n), n. [F., fr. crin hair,L. crinis.] 1. A kind of stiff cloth, used chiefly by women, for underskirts, to expand the gown worn over it; so called because originally made of hair. [1913 Webster] 2. A lady s skirt made of any …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Crinoline — (v. franz.), 1) Gewebe aus Roßhaar, vorzüglich zu Möbelbezügen; 2) Drahtgestell, welches von Frauen unter dem Oberkleide getragen wird, um dem Rocke einen größeren Umfang zu geben u. denselben glatt zu erhalten; war 1856 zuerst in Frankreich Mode …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Crinoline — A fabric used as stiffening for dress purposes, width 18 in. to 22 in.,made of horsehair and cotton yarns. An all cotton variety is made with hard twist warp. During the Second Empire m France (1852 1870) and the same, or Mid Victorian, period in …   Dictionary of the English textile terms

  • crinoline — ► NOUN ▪ a stiffened or hooped petticoat formerly worn to make a long skirt stand out. ORIGIN French, from Latin crinis hair + linum thread …   English terms dictionary

  • crinoline — [krin′ə lin΄, krin′lēn΄] n. [Fr < It crinolino < crino, horsehair (< L crinis: see CRINITE) + lino, linen < L linum: see LINE2] 1. a coarse, stiff, heavily sized cloth used as a lining for stiffening garments: orig. made of horsehair… …   English World dictionary

  • Crinoline — Bustle cage crinoline, c. 1868, Victoria and Albert Museum. Cutaway vie …   Wikipedia

  • Crinoline — Robe à crinoline Séquence de pose d une cr …   Wikipédia en Français

  • crinoline — /krin l in/, n. 1. a petticoat of haircloth or other stiff material, worn under a full skirt to keep it belled out. 2. a stiff, coarse cotton material for interlining. 3. a hoop skirt. 4. a reinforcement of iron straps for holding together… …   Universalium

  • crinoline — (kri no li n ) s. f. 1°   Étoffe de crin dont on fait des cols, des sacs, des couvertures de meubles, des jupons ; la chaîne de l étoffe est en fil noir et la trame en crin. Casquette de crinoline. Jupe garnie de crinoline. 2°   Espèce de jupon… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.